La grossesse, la césarienne et après ?

Oui, tu en bave pendant 9 mois, tu es pressé de découvrir le petit être qui a grandit en toi durant tout ce temps, puis tu accouches et tu crois que tout est fini!

Mais après, que se passe t-il ?

Ben je vais te le dire !
Pour mon expérience de césarisée bien sûre!
Alors voilà, tu te fais ouvrir le bidon à 4 h du mat’, petit à petit tu récupère l’usage de tes jambes, cool !
Sauf que tu as une sonde (instant glamour!) donc tu peux pas te lever (sinon tu trimbales ta poche pipi… là c’est la fin !). Je précise que quand tu as des visites, tu ne peux t’empêcher de penser à cette magnifique sonde et poche à pipi…..
Puis les infirmières te l’enlève en fin d’après midi et tu te dis HOURA je vais enfin pouvoir aller tranquillement à la salle de bain histoire de me passer un coup de brosse et me refaire une mini beauté pour avoir de jolis souvenirs !
Mwai, on verra ça plus tard, le pas est hésitant, je me tiens à tout pour tenir debout…
Mais le soir même j’étais debout! Trop envie de découvrir mon tout petit en entier, de le changer, de commencer à créer un autre type de lien avec lui.
Pendant 3 jours j’ai galopée dans la mater pour aller changer Chachat, lui chercher des bouillottes… Le personnel était surpris, j’étais une petite guerrière !

« J’étais » parce qu’après, inflammation aux agrafes et hématome sous parois… Imagines avoir 15 agrafes en travers du bide qui te brulent à te les arracher …
Imagines qu’à chaque tétées de ton petit chat tu douilles comme jamais… le bonheur de l’avoir est plus grand alors dans ses moment tu ne sens pas ta douleur ( un peu quand même) mais une fois ton mini moi posé dans le berceau, les larmes te coulent … Tu supplie les sages femmes de te filer un truc …
J’ai jamais autant vénéré les suppositoires de ma vie !

Puis te ne peux plus te lever sans que ton homme te porte, tu marche de moins en moins et ne tiens plus debout… D’ailleurs M. a dormi une semaine à avec moi à la mater pour m’aider à faire téter Chachat et le changer, lui donner le bain, car cela m’embêtait que cela soit le personnel de la mater qui le fasse, pas que je n’avais pas confiance en elles, bien au contraire, elles sont géniales, mais c’est notre bébé, c’est maintenant qu’on doit lui imprégner notre odeur, notre voix… et puis en profiter quoi !!!

Et le séjour à l’hôpital se termine, contente de rentrer ! S’il vous plait, je peux emmener le lit ???
Oui parce que dans ces moments là, le lit avec le dossier qui se lève seul est ton meilleur ami !

Mais le retour à la maison, personne n’en parles..
Celui où tu ne peux plus bouger
Celui où tu as passé 2 semaines à dormir assise dans le canapé car allongée dans le lit, c’est M. qui te lève comme les mamies… et tu ne peux pas t’occuper de bébé une fois M. partit au boulo..
Personne ne te dis que pendant 2 mois tu va voir super mal, ne plus supporter une culotte ou même un jogging ample qui passe sur ton joli sourire !

Celui où tu souffre en silence d’un non accouchement…
Oui, personne ne te parles non plus de ce qui peut se passer dans la tête d’une maman qui a subit une césarienne non prévue, en urgence, non préparée à un évènement aussi brutal ….
Oui je sais il est en bonne santé c’est le principal, blablabla, MARRE de ses blabla là !!!
Oui oui, ça personne n’en parles ! Et on a le droit de mal le vivre !

Vous vous rendez compte un peu ?? Pendant neuf mois vous portez la vie ; pendant 9 mois vous rêvez du moment où vous prendrez votre tout petit dans vos bras pour la première fois, heureuse de sa présence et bonne santé, heureuse d’avoir accompli un si grand chemin qu’est celui de donner la vie ; pendant 9 mois vous imaginez votre accouchement, les pires comme les meilleures issues, mais les pires vous ne vous les imaginez que très peu (croyez moi) même si vous êtes une adepte des scénarios catastrophes,

Parce que se réveiller dans sa chambre à la mater en sueur et total flippe, se demander ce que l’on fait là puis regarder le berceau et se dire « Mais c’est mon bébé ? J’ai accouché ? », ça ça vous fait peur, vous glace le sang je peux vous l’assurer !

Puis sans rien dire à personne, oui parce que tout le monde vous dit « une césa en urgence, oh pas grave il est en bonne santé c’est le principal, le reste n’est que détails! et puis au moins tu n’a pas eu d’épisiotomie et ton périnée est préservé… », vous ne pouvez vous empêcher de penser à cette césarienne et ce qu’elle implique en vous même, au delà de l’aspect physique.
Pendant 9 mois ton corps se prépare à un évènement extraordinaire, il se modifie pour en assurer le bon déroulement, mais ne termine pas sa « mission », dans ta tête c’est pareil, tu ne termine pas ce que tu as commencé, tu en met pas de fin à ta grossesse. Tu n’arrives pas à croire qu’il est enfin là, il ne s’est « rien » passé, je veux dire par là, aucun travail. ben oui t’es endormi tu sens rien, et on te présente ton bébé … comme ça, il ne s’est rien passé…
Les mots me manquent pour exprimer ce qui se passait en moi, ses sentiments qui m’ont tant perturbés durant quelques semaines.

Et je comprend désormais que certaines mamans fassent des dépressions post-natales.

Il est là mon tout petit, mais une partie de moi n’y crois pas parce que je n’ai pas accouché, j’ai été opérée …

Ce n’est pas possible, je n’ai pas terminé ma grossesse, je n’ai pas accouché.

Pendant les cours de préparation à l’accouchement on te parle de la césarienne, comment ça se passe, mais on te prépare pas assez à cette éventualité.

On met plus en avant la voie naturelle et ça on y croit !

Certes, pas d’épisio et le périnée préservé, la rééducation sera plus facile… mwai ! C’est ce que l’on croit. Pour le coup quasi pas de rééduc du périnée mais les abdos … aie aie aie bordel ! Ben oui en même temps on te les as coupés en deux !!! Et c’est dans ces moments là que tu prend conscience de tout ton corps !!! Parce que tu n’imagines pas que porter une bouteille d’eau ou te coiffer contracte les abdos, BEN SI !!!!!!!!

Et puis sans blague, je t’épargne la photo mais tu as déjà vu une cicatrice de césarienne ??? Ce joli « sourire » au en travers du ventre ??? Ben c’est franchement pas top, et puis si comme moi tu as eu de la chance que ce soit fait en urgence, ben tu as le droit au menu maxi best of : d’une hanche à l’autre !!! Il faut la masser plusieurs fois par jours.. Hum, tu allaites ? Ton bébé est RGO ? Non, ben tu comprends donc pas que je n’ai pas le temps…!!!

Bref, j’ai mal vécue cette césarienne mais c’est, heureusement pour moi, « vite passé ». Il est là, en bonne santé et c’est le principal !

Et toi, tu as eu une césa ? Tu l’a mal vécue ou pas ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire